Rechercher
  • Roselyne Carpentier

Et si on passait en ligne ?

Il y a quelques années, après avoir lu le livre d'une thérapeute, j'ai décidé d'aller la voir pour commencer une thérapie avec elle.


Le hic, c'est qu'elle résidait à Paris, moi en Bretagne, soit quelques 400 kms nous séparaient. Mais j'avais tellement envie de faire un bout de chemin avec elle que j'ai pris rendez-vous, pris mon billet de train et me voici en train d'organiser cette journée. Car oui, il me fallait consacrer une journée entière pour ce seul rendez-vous.


Ah! Si les thérapies en ligne avaient existé à ce moment là, je me serai évitée les 7 heures de train aller-retour, le métro parisien et les changements de stations, le stress dû au retard du train à l'aller et la peur de rater mon rendez-vous. Ouf ! je suis arrivée devant le cabinet juste 5 mn avant le début du rendez-vous, le ventre vide mais à l'heure !!! Pas franchement les conditions optimales pour un premier rendez-vous, n'est ce pas ? Et c'est sans compter le surcoût à cette séance d'une heure que cela a occasionné. De la pure folie ! Folie que je n'ai pas réitérée.


Selon une étude de 1999, ISMHO (International Society for Mental Health Online) a fait une étude sur la pertinence des thérapies en ligne. Le rapport indique que les thérapies en ligne sont tout aussi efficaces que les thérapies en présentiel. Un fait intéressant y est mentionné : certaines personnes s'y montrent plus sincères, plus ouvertes et plus expressives.


J'ai moi-même eu recours à des coaching en lignes à plusieurs reprises. Et je me suis rendue compte que cela me convenait tout autant, si ce n'est plus qu'une séance en présentiel.


Étant sensible aux environnements, cela me permettait de rester dans un environnement rassurant et de m'éviter ainsi pas mal de tensions. J'y était plus détendue, plus réceptive car je n'avais à gérer que les échanges avec la coach. Cela me permettait aussi d'accéder à des coachs ou thérapeutes qui se trouvaient à plus d'une heure de route de chez moi.


Et puis, quand on travaille, que l'on est parent, pas facile de caser une heure (sans compter les temps de déplacements) dans un emploi du temps déjà bien surchargé.


Alors, oui ! Certain.es continueront à privilégier le présentiel tandis que d'autres s'orienteront davantage vers un face à face en ligne. Et les 2 sont tout à fait ok.


Et vous ? Quelle est votre préférence ? Quels seraient les avantages de l'un ou de l'autre pour

vous ? Êtes-vous prêt.e à faire le pas vers un accompagnement en ligne ?


#TherapieEnLigne #DeveloppementPersonnel #Mieuxêtre #Bienêtre #Sophrologie #Coaching #FemmesKintsugi

4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout